Sandrine GRUDA revient en France et à Lyon !

L’internationale française Sandrine GRUDA (1m93, 34 ans) arrive à Lyon en signant un contrat de trois saisons. 

CLUB

 

L’intérieure cumule les distinctions collectives et individuelles. Elle apportera à Lyon une expérience et ses compétences qui ne sont plus à prouver !  Figure emblématique de l’équipe de France, elle retrouvera certaines de ses coéquipières françaises la saison prochaine ainsi que Pierre Vincent, son ancien entraîneur à Schio (2018-2021). 

 

Après une formation à Trinité, Toulouse et l’Insep, la Française a commencé sa carrière professionnelle avec Valenciennes (2005-2007, doublé championnat/coupe de France en 2007 et MVP en 2006 et 2007) avant de rejoindre la Russie. Elle a évolué 9 saisons avec le grand UMMC Ekaterinburg, couronnée par huit titres dans le championnat russe, sept coupes et deux titres en EuroLeague Women, en 2013 et 2016. 

 

Après un passage en Turquie,  Sandrine avait pour quelques mois posé ses valises à Lyon lors de la saison 2017-2018. Après un nouveau passaage en Turquie, elle avait finalement rejoint les rangs de Schio, en Italie. La saison passée,  elle a compilé en EuroLeague Women 13,9 points, 10,1 rebonds et 2,6 passes décisives ( pour 19,8 d’évaluation) de moyenne. L’intérieure a signé un triplé historique en remportant son deuxième championnat italien, mais également la Supercoupe et de la Coupe d’Italie. 

WNBA / SELECTION

 

En équipe de France, son palmarès est impressionnant ! Elle a remporté la médaille d’or à l’EuroBasket Women 2009, quatre médailles d’argent (2013, 2015, 2019, 2021) et une médaille de bronze européennes (2011) ; ainsi que deux médailles olympiques (argent aux Jeux de 2012, et bronze aux Jeux de Tokyo l’été dernier). Elle est actuellement la meilleure marqueuse de l’histoire de l’équipe de France.   

 

En WNBA, elle est draftée par le Connecticut Sun avec qui elle a évolué de 2008 à 2010. Elle a ensuite intégré l’effectif des Sparks de Los Angeles  (2014, 2016-2017) avec qui elle gagne le titre de champion WNBA en 2016.

 

Tony Parker

 

« Sandrine est une athlète professionnelle qu’on ne présente plus. Elle est devenue au fil des années une joueuse emblématique de l’équipe de France. C’est un modèle de travail et de détermination. Elle a tout gagné mais a toujours soif de victoires et de titres. Son retour à Lyon va permettre au groupe de gagner en expérience et en leadership. Nous sommes reconnaissants de sa confiance renouvelée. »

 

 

Crédit photo : FIBA / FIBA Europe 

Vous pourriez aussi aimer

Julie ALLEMAND touchée à la cheville

Coup dur pour LDLC ASVEL Féminin à l’approche de son premier match officiel de la saison. Victime d’une sérieuse entorse de la cheville, notre meneuse internationale belge va manquer la reprise et sera absente...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail