« Un manque criant ! »

Prenons le temps de découvrir ces joueur(ses) sans qui le club ne serait pas ce qu’il est. Aujourd’hui, rendez-vous avec Fred, joueur historique au club ! 

Quand as-tu signé pour le club ?

 

Il y a 12 ans environ. L’une de mes premières missions au club était de lancer le site Internet du club. Ma fille était licenciée au club et je suivais l’équipe première. J’ai entretenu le site, photos, articles, sur mon temps libre puis je suis rentré au bureau du club.

 

Quel poste joues-tu cette saison ?

 

Je suis toujours au bureau de l’association. Je m’occupe de la gestion de la buvette et d’autres choses. Et par rapport au club pro, je suis en soutien à la billetterie. Je donne un coup de main les soirs de matchs.

 

Comment est l’ambiance dans le groupe ?

 

On a toujours privilégié la proximité au club. On pouvait avoir peur quand Tony Parker est arrivé, en pensant que le club ne serait plus accessible. Et en fait, c’est tout à fait le contraire. Tony et MS ont conservé cette état d’esprit familial et dans lequel on se sent bien. C’est un plaisir de côtoyer cette équipe, qui a pris une dimension exceptionnelle mais qui est toujours proche de son public et de ses partenaires.

 

Quel est ton moment préféré à Mado Bonnet ?

 

J’aime bien les préparatifs, imaginer ce qu’il va se passer pendant le match. Est-ce qu’on a pensé à tout, est-ce que tout est en place ? J’aime bien ces moments d’avant match, quand je me prépare. Comme les joueuses en fait ! Aujourd’hui, la machine est huilée donc tout se passe bien. Et quand en plus, il y a la victoire – et maintenant il y a très souvent la victoire – c’est très bien !

 

Quelle est ta coéquipière préférée ?

 

J’aurais du mal à mettre en avant une joueuse en particulier. Pour moi, le plus important, c’est vraiment l’équipe. Et il faut aussi un staff qui oeuvre au quotidien pour que tout fonctionne correctement aussi, c’est super important. La gestion humaine, c’est très compliquée !

 

Quel est ton geste préféré au basket ?

 

Je ne suis pas un technicien du basket, à la base je viens du foot ! J’aime voir évoluer une équipe collective, qui prend plaisir à jouer ensemble.C’est ce qui me fait le plus plaisir.

 

Quel est ton souvenir préféré ?

La réussite mais aussi la convivialité !

Il y en a de très nombreux. Mais le titre en 2019, cela a été quelque chose de merveilleux. Il y a 10 ans… et après toutes ces années, c’était difficile de penser détrôner un club comme Bourges par exemple. C’était presque inimaginable. Alors le titre… C’était le Graal, une soirée magnifique. Mais j’ai beaucoup d’autres très bons souvenirs. C’est ce qu’on vient chercher : de bons moments avec des personnes, joueuses, amis… La réussite mais aussi la convivialité !

 

Quelles sont tes ambitions avec le club ?

 

Le club est sur les rails, l’objectif est d’aller au plus haut. Et le plus haut possible, c’est à terme le titre européen. 

 

Ton contrat au club est de quelle durée ?

 

Je suis toujours disponible tant qu’on aura besoin de moi ! La vie associative et sportive, c’est ma vie ! J’ai toujours baigné dedans, ça vient du coeur.

 

Qu’est-ce qu’il te manque le plus pendant cette « pause » basket ?

 

Tout nous manque ! L’adrénaline du match, des résultats, la routine : on est emporté par l’enchainement des matchs. Quand ça s’arrête, on se dit : « Mince, il nous manque quelque chose. » Un manque criant ! 

 

Un mot pour le reste de l’équipe ?

 

Je suis impatient de revoir tout le monde, toutes les personnes qu’on côtoyait à chaque match : joueuses, abonnés, bénévoles, staff, spectateurs. Je suis impatient de les retrouver. Maintenant, prenons notre mal en patience. On sera très content de se retrouver quand cela sera possible !

Vous pourriez aussi aimer

"Tous des passionnés"

Prenons le temps de découvrir ces joueur(ses) sans qui le club ne serait pas ce qu’il est. Aujourd’hui, rendez-vous avec Noé, président du Kop ASV'Elles !  Quand as-tu signé pour le club ?   Je suis...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail