« Tous des passionnés »

Prenons le temps de découvrir ces joueur(ses) sans qui le club ne serait pas ce qu’il est. Aujourd’hui, rendez-vous avec Noé, président du Kop ASV’Elles ! 

Quand as-tu signé pour le club ?

 

Je suis arrivé en septembre 2018 à Lyon et je suis allé voir des matchs au début de la saison, en simple spectateur.  

 

Quel est ton parcours ?

 

Je suis fan de basket et comme on dit, il n’y a pas de grande équipe sans grand public. Donc, on a décidé de créer le Kop en décembre 2018. Après un match, on est descendu voir le speaker Chris à la table de marque, pour lui proposer l’idée. Cinq jours après, on était une vingtaine regroupés pour un match d’EuroCup. Le Kop était lancé. On a ensuite rencontré Marie-Sophie OBAMA qui nous a beaucoup soutenu et accompagné dans le projet. 

 

Quel poste joues-tu cette saison ?

 

L’association a été créée en mars 2019. Ceux qui étaient là au début sont dans le bureau et je suis devenu président, ça s’est fait naturellement.  

 

Comment est l’ambiance dans le groupe ?

 

Le groupe vit bien, comme on dit ! On est tous à fond derrière les filles, tous des passionnés. C’est une bonne ambiance. Tout le monde s’entend bien, pas de prise de tête. On prend du plaisir à chaque match, on s’amuse. C’est notre objectif principal : s’amuser. La mentalité ultra du foot mais.. en gentil !

 

Quel est ton moment préféré à Mado Bonnet ?

 

Je ne sais pas si j’ai un moment préféré en particulier. Avec le Kop, on a notre petit rituel. On essaye d’arriver 1h-1h30 avant le début de la rencontre, on prépare notre tribune et on retrouve tout le monde pour boire un verre. Après le match pareil, on debrief avec tout le monde, c’est toujours sympa.  

 

Quelle est ta coéquipière préférée ?

 

J’aime bien Julie (ALLEMAND). J’étais meneur donc je m’identifie plus facilement aux meneurs. C’est une fille qui est aussi super sympa donc oui, c’est ma chouchoute un peu !

 

Quel est ton geste préféré au basket ?

 

Un bon and one dans le money time, et j’aime bien les passes aveugles aussi. 

 

Quel est ton souvenir préféré ?

 

Les Finales de l’année dernière bien sûr, c’était fou. Le match 5 a été énorme, mais l’ambiance sur toutes les Finales a été incroyable. J’ai adoré, que cela soit à Lyon ou à Montpellier. Entre la rivalité, le niveau de jeu et l’ambiance : c’était une bonne vitrine pour le basket féminin. 

 

Quelles sont tes ambitions avec le club ?

 

Franchement, il faut aller chercher l’EuroLeague Women. La saison parfaite, ça serait le triplé championnat, Coupe de France, EuroLeague. Cela serait incroyable. 

 

Ton contrat au club est de quelle durée ?

 

J’aime le côté familial du club. On a la chance d’avoir une belle proximité. J’espère être là encore le plus longtemps possible. Il me reste une saison sûre. Après, cela dépendra des opportunités, si je continue mes études sur Lyon ou pas. Mais, dans tous les cas, je suivrai toujours l’équipe ! 

 

Qu’est-ce qu’il te manque le plus pendant cette « pause » basket ?

 

Le basket, je suis tombé dedans quand je suis petit, alors ça manque. On a eu l’habitude de voir des matchs deux à trois fois par semaine, entre les filles et les garçons. Donc c’est un peu frustrant. On s’occupe en attendant.. ça nous force à être créatif !

 

Un mot pour le reste de l’équipe ?

 

Restez chez vous, prenez soin de vous et de vos proches. En espérant vous retrouver le plus vite possible à Mado pour gagner des titres ! 

C’est notre objectif principal : s’amuser.

Vous pourriez aussi aimer

"Un manque criant !"

Prenons le temps de découvrir ces joueur(ses) sans qui le club ne serait pas ce qu’il est. Aujourd’hui, rendez-vous avec Fred, joueur historique au club !  Quand as-tu signé pour le club ?   Il y...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail